thérapie de couple, psy,  psychanalyste, brest, arnaud bellec

 

 

 

 

 

Une psychothérapie analytique, en face à face :

 

L'objectif est d'aller à la source du conflit psychique et émotionnel du patient par un dialogue en face à face.

 

L'attitude active de l'analyste qui se manifeste par un dialogue ouvert et franc avec l'analysant permet très souvent d'aider rapidement celui-ci à faire face aux souffrances et aux difficultés dont il est l'objet dans sa vie quotidienne et de développer des capacités de choix libres et autonomes dans sa vie personnelle et relationnelle ( relation de couple, parentalité, activité professionnelle ... ).

thérapie de couple, psy,  psychanalyste, brest

 

 

 

 

 

 

S'engager dans un travail de psychanalyse :

le divan.

 

En psychanalyse, le divan ouvre une dimension thérapeutique nouvelle pour le sujet car il lui permet de déployer pleinement sa vie imaginaire, intellectuelle et affective : on peut tout dire !

 

Exprimer ses idées, ses rêves, ses émotions, c'est desserrer l'étau des forces traumatiques et des pressions sociales. C'est s'offrir une opportunité pour se dégager des contraintes et des inhibitions liées aux aléas de l'histoire singulière et personnelle de l'analysant.

thérapie de couple, psy,  psychanalyste, brest

 

 

Modalités pratiques :

 

Tout commence par un premier entretien

( prévoir environ une heure ) qui vous sera facturé 40 €.

 

Par la suite, chaque rencontre avec un psychanalyste étant singulière, c'est au cours des premiers entretiens que se décidera en commun accord, les modalités de travail, les horaires, la fréquences des rendez-vous ainsi que le montant des séances en fonction des possibilités et de la situation des personnes ( étudiant, jeune actif, chômeur, etc.).

 

La mise en place du cadre est le contrat du début de l'analyse, il se doit d'être respecté afin d'évoluer dans la confiance et le respect réciproque.